MA VIE SANS SUCRES

Arrêter le sucre, ça a changé ma vie. Réaliser que oui-oui, si-si, c’est bien vrai, la tomate c’est bien un fruit, tant c’est sucré! C’est une sensation assez magique que de sentir chaque saveur exploser sous ses papilles. L’arrêt du sucre m’a apporté d’innombrables bienfaits et si je ne devais en retenir qu’un seul, se serait celui de me sentir libérée. De redécouvrir le goût, le vrai, de chaque aliment qui est à notre portée. Car bien loin d’être anodin ce sentiment précis m’a rapproché de mes aspirations les plus profondes à savoir vivre avec simplicité, bienveillance et authenticité.

Après trois ans de vie sans sucre je me sens enfin assez expérimentée pour partager toutes mes astuces à ce sujet. Me revoilà enfin sur Mynyma pour sensibiliser tous ceux qui sont en quête de bien-être à la (re)découverte de saveurs simples et saines. Et la bonne nouvelle c’est qu’avec un bon lot de motivation on se débarrasse très vite de cette addiction!!!

Publicités

CURRY COURGE / ÉPINARD

♦ VÉGÉTALIEN ♦ SANS GLUTEN ♦ SANS LACTOSE ♦

Dans ma bibliothèque, on trouve peu de livres sur le sujet de la cuisine Vegan. Tout simplement parce que la plupart des recettes y sont réalisées à base de tofu ou d’autres dérivés du soja. Et s’il est un allié en cas de ménopause ou de déséquilibre hormonale, au quotidien le soja reste un perturbateur endocrinien avéré.  Pour ma part j’ai pris l’habitude de ne jamais en consommer. Mais comme vous le savez je ne suis pas végétalienne, malgré la suppression de tous les produits laitiers et de la viande, je continue de manger une fois par semaine des œufs et du poisson. Je n’ai donc pas besoin de consommer de soja.  Le reste du temps c’est à dire cinq fois par semaine, je m’alimente de plats entièrement végétaliens ou végétariens sans jamais y ajouter de soja. Ils sont pour la plupart composés de légumes, oléagineux, légumineuses et féculents.  Le plat que je propose aujourd’hui est justement basé sur l’association de ces quatre ingrédients. Il est simple, sain et de saison.

CRÈME D’ARTICHAUT & KUMQUAT

♦ VÉGÉTALIEN ♦ SANS GLUTEN ♦ SANS LACTOSE ♦

L’intersaison hiver/printemps est toujours une période réjouissante où l’on profite encore des derniers moments de froid pour se blottir sous un gros plaid en laine, boisson chaude à la main, tout en s’imprégnant des doux rayons de soleil, des premiers chants d’oiseaux ou encore des bourgeons qui commencent à éclore. L’artichaut reflète parfaitement ce début d’intersaison. Alors, lorsque sur les étalages du maraîcher bio je tombe nez à nez avec des artichauts, que ma liste de course en contienne ou non, moi je prends! … Et c’est donc sans aucune idée précise en tête que je rentre à la maison avec ces artichauts poivrades. L’improvisation ça a ce je ne sais quoi de magique, qui aiguise notre motivation à préparer quelque chose de délicieux avec presque rien! En ouvrant le garde-manger garni d’épices et de fruits, l’idée d’allier kumquat, piment d’Espelette et artichaut émerge très vite. Et vous savez quoi? Ça fonctionne super bien ♥

PIZZA À L’AIL RÔTI ET COURGES

♦ VÉGÉTARIEN ♦ SANS GLUTEN ♦ SANS LACTOSE ♦

Je ne me lasse pas de cuisiner les courges, véritables alliées santé en cette saison, permettant parallèlement de rassasier les grosses faims d’hiver. Cette semaine j’ai eu l’occasion de préparer une recette assez simple à réaliser et sans gluten à base de butternut et courge pomme d’or trop peu utilisée et pourtant très intéressante en goût!  À partager entre amis ou en amoureux devant un bon petit film du dimanche 🙂

RAVIOLES DE PETIT ÉPEAUTRE & POTIMARRON

♦ VÉGÉTARIEN ♦ SANS LACTOSE ♦ FAIBLE EN GLUTEN ♦

Après une longue absence, je publie enfin une recette réalisée cet automne, qui fonctionne néanmoins tout aussi bien en cette période de grand froid! C’est un dimanche de grisaille, lovée dans mon gros pull en laine, que l’envie de passer du temps dans la cuisine à concocter un petit plat bien copieux s’est fait ressentir. Façonner une pâte à raviole, un travail avec les mains, qui me fait me sentir plus proche d’un monde simple et slow. Pour la douceur j’ai choisi de les farcir au potimarron,  dont je ne me lasse pas du petit goût de noisette/châtaigne ^_^. Ces jolies ravioles préparées avec du temps et de l’amour sont idéales pour un repas réconfortant les week-ends d’hiver bien froid ♥