FAIRE DISPARAÎTRE UNE DERMATITE PÉRI-ORALE

  RITUEL DE PEAU ♦ DÉTOX DE PEAU  COSMÉTIQUE NATURELLE  TRAITEMENT 

article-dermatite

La peau qui chatouille, démange, gratte sur la zone autour des nez-lèvres-menton? Des plaques très rouges et enflées avec des tous petits boutons qui s’étendent de plus en plus ? J’ai bien connu… et à vrai dire je m’en serais bien passée. 

J’ai d’abord tout simplement cru que c’était une sorte d’acné. J’ai donc bien mis les pieds dans le plat en agressant deux fois plus ma peau… Super… . Donc premier petit conseil quand on est sûr de rien, on arrête de s’improviser docteur et on procède à un bon diagnostic chez son dermatologue.

Évidemment cela ne m’a pas suffi, car il n’était pas envisageable pour moi d’appliquer cette crème à la cortisone qu’on venait de me prescrire, qui atténue certes le mal, mais pour revenir de plus belle. Donc non merci.

Et c’est là.-miracle, que je tombe sur un article d’Oleassence. Cette adresse est devenue l’une de mes références en cosmétique naturelle, truffée de bon sens et que je consulte régulièrement. Christine Cuisiniez -pharmacienne en dermo-cosmétique naturelle- nous explique tout sur la dermatite péri-orale. En résumé la surconsommation de produits cosmétiques hydratants -évidemment c’était mon cas- déséquilibre et perturbe le fonctionnement de la barrière de la peau. La peau enfle et l’engrenage commence. Le traitement de Christine est d’une simplicité déconcertante : Mettre sa peau à la diète! Comment? Quoi? Moi? Ne plus rien mettre sur ma peau alors que justement mes couches de fond de teint me permettent de sortir a peu près dignement…

Au même moment je consulte un dermatologue un peu étrange qui n’est pas très apprécié de la sphère médicale classique. Néanmoins, concernant ma dermatite péri-orale – car évidemment ce n’était pas mon seul et unique problème de peau- celui-ci me préconise exactement le même traitement que Christine Cuisiniez.

Illico-presto, je retourne sur le site d’Oleassence et relis cet article avec un nouvel intérêt. J’applique dès lors cette diète de peau. C’est là que j’ai commencé à raser les murs dans les rues- et pendant 6 mois je n’appliquais plus rien du tout. Ni maquillage, ni crème, plus rien, excepté une goutte d’huile de chanvre quand les démangeaisons étaient trop fortes. En parlant d’huile de chanvre je vous conseille celle de Maison d’Or où les produits sont d’une très grande qualité. Je ferai un petit texte sur cette jolie maison du bien être promis!

Résultat : les plaques ont d’abord désenflées, pour ensuite se réduire en peau de chagrin jusqu’à disparition complète. En trois mois tout est parti, et rien à signaler depuis. Selon les personnes et l’étendue de la dermatite cela peut mettre 1 à 6 mois avant de disparaître.

Donc oui! Ça marche pour de vrai. Il suffit d’un peu de patience. Merci à Oleassence et à la Maison d’Or d’exister 

Publicités

10 réflexions sur “FAIRE DISPARAÎTRE UNE DERMATITE PÉRI-ORALE

    1. Bonsoir Amélie,

      Pour ma part, en période de diète de soin je ne me maquillais pas. Je n’avais donc pas vraiment besoin de me nettoyer le visage. Je passais simplement un coton imbibé d’hydrolat de camomille bio, sans frotter sur la dermatite. Juste en tapotant doucement.
      Bonne soirée! 🙂

      J'aime

  1. Bonjour Myny/ma, comment ça va ?
    Je suis tombé par hasar sur ton site, et je peux dire que je suis stupéfait, il est execptionnel ! Très joli travail et plein d’espoir à chaque articles. Moi je voulais avoir un peu plus de détails sur la dermatite, car j’y suis atteint aussi depuis 2 ans et adepte du site oleassence aussi, je suis le protocole de christine mais sans aucun résultat malheureusement. J’ai pourtant fait une diète de 4 mois et sans résultat non plus. Je me pose vraiment la question de mon alimentation, ( trop gras, trop sucré), est ce vraiment la dernière solution à avoir pour se débarasser de cette maladie !! Dans tel cas, as tu un contact à me conseiller pour commencer cette nouvelle étape? Comment faire ? bref, des dizaines de questions qui arrivent et plein d’espoirs pour guérir;
    Merci d’avance
    arthur

    J'aime

    1. Bonjour Arthur!

      J’aimerais pouvoir sincèrement panser ton mal, mais je n’ai malheureusement pas de réponse supplémentaire à t’apporter.
      Pour ma dermatite péri-orale ce qui a fonctionné c’est surtout le fait de laisser ma peau en paix. Ne rien y mettre ou ajouter, pour la laisser se renouveler et travailler d’elle-même. Seul l’hydrolat de camomille et l’huile de chanvre étaient là en cas de fortes démangeaisons. La dermatite a été une vraie plaie pour moi, notamment parce que ces démangeaison me rappelaient sans cesse que ma peau était inflammée , rouge et rugueuse…Je ne sais pas si mon changement alimentaire a beaucoup joué sur la guérison de ma dermatite. Je crois surtout que c’est « la diète de soins » qui m’a réussi pour ce problème spécifique de peau. Qu’est-ce que tu appliques exactement sur ta peau? As-tu pensé également à faire le lien avec un éventuel traumatisme psychologique. Avec du recul je réalise à quel point les maladies psychosomatiques et nos problèmes de peau peuvent être intrinsèquement liés! Bien entendu je ne suis pas entrain de dire que ton problème est psychologique loin de là! Je pense néanmoins qu’un problème de peau quel qu’il soit est à envisager dans une globalité. Chaque personne est unique, peut-être qu’un changement alimentaire t’aidera ou peut être que non. Je peux juste t’encourager à tester, sur quelques mois et voir ce qui se passe. Je suis de tout cœur avec toi! Et je reste à ton écoute si besoin. Bien à toi. Myriam

      J'aime

  2. Bonjour,
    je tombe par hasard sur ton blog… que je viens d’avaler en deux jours tant les douces histoires que tu nous racontes me parlent.
    Comme toi je lutte avec ma peau depuis un peu toujours. Rien de dramatique objectivement mais suffisant pour me flinguer régulièrement le moral. 40 ans et une peau tellement maltraitée par le passé …alors qu’il y avait si peu à combattre. Plus je suis douce avec elle et mieux elle me le rend. Néanmoins elle est tellement déséquilibrée que la route est longue et le parcours régulièrement semé d’embûches…
    Je ne veux plus visiter les dermatologues. J’habite à Zurich et chaque consultation tourne à la vente forcée de produits tous plus chers les uns que les autres. De toutes façons ma peau a dit stop cet été au moyen d’une dermite periorale et je suis cette fois bien décidée à entendre son appel au secours . Je vais très régulièrement en Alsace car j’adore cette région et la France me manque parfois. J’irai consulter Maison d’Or et je suis aussi intéressée pour rencontrer ton dermatologue atypique.
    Peux-tu me communiquer son nom par le biais de mon adresse mail? Cela pourrait m’être d’une grande aide je crois…

    Au plaisir de lire tes nouveaux posts.

    Lucie

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Lucie,

      A de nombreux égards je me retrouve dans ce que tu dis. J’ai une véritable compassion pour ce que tu vis. Cela me replonge dans de nombreux moments du passé. Et s’il y a bien une chose dont je suis certaine, c’est que tu as entièrement raison. Plus on est doux avec sa peau, mieux elle nous le rend. La dermatite péri-orale signale effectivement un trop plein d’agression, un ras le bol de la peau à ses sur-dosages, sur-acharnement, sur-protection, sur-dramatisation, sur-focalisation… .Comprendre cela, c’est faire un grand pas vers la guérison. Donc tu y es! 😉 Et si ce chemin vers la guérison oblige à prendre sur soi et à faire preuve de beaucoup de patience, et bien je crois que c’est une chance! Une chance d’ouvrir les yeux sur l’importance d’arrêter de s’auto-agresser, de stopper toute cette maltraitance et cet acharnement contre soi-même. Être obliger de patienter, c’est apprendre à arrêter de demander à son corps d’aller toujours au-delà de ses limites, d’y porter plus d’attention et de douceur. Et quelque part apprendre également à être moins exigent avec soi-même.
      La maison d’or a désormais un rayonnement de plus en plus important en Alsace. Si tu consulte cette maison je te conseille de prendre RDV avec la « mère de la maison d’or » Marie Josée Deck. C’est une femme merveilleuse, pleine d’énergie.
      Et c’est également elle qui m’a conseillé de consulter le dermatologue dont je parle dans mes articles. Tu n’es pas la première personne à me demander ses coordonnées. Et c’est toujours une demande un peu délicate. Pour deux raisons sur lesquelles je ressens le besoin de me justifier enfin publiquement. Tout d’abord, et ceci est la première raison, je souhaite préciser que ses méthodes sont très décriés et je crois même qu’il risque de se faire radier de l’ordre des médecins. C’est donc une donne à prendre en compte. Et la seconde raison est que ce médecin ne sait pas que je parle de sa méthode publiquement sur le web. J’ai créer ce blog dans un but non-lucratif. C’est l’une des raisons pour lesquels mes articles essaient d’être les plus complets possibles. Pour aider les gens a peut être trouver une partie des solutions à leur problème de peau par le biais de mon témoignage. C’est aussi l’une des raisons pour lesquels j’écris peu souvent. Je privilégie la qualité à la quantité. Les statistiques de fréquentation de mon blog ou le nombre de « like » m’importent peu.
      Je suis gênée de dire cela, mais quelque part divulguer sa méthode et témoigner de son efficacité sur moi, c’est quelque part lui voler une partie de son travail, quand bien même mon blog est à but non lucratif. C’est donc la raison pour laquelle je ne divulgue pas le nom de ce dermatologue en public. Je ne souhaite pas qu’il apprenne que je parle de sa méthode. Donc si je suis assurée que tu ne divulgueras pas l’existence de mon blog lors de ta consultation, alors oui, je te transmettrais bien volontiers ses coordonnées par correspondance privée. Tu peux soit me communiquer ton e-mail personnel soit me laisser un numéro de téléphone. Ta réponse ne sera pas publier sur le blog afin que tu puisses à ton tour garder l’anonymat.

      Et enfin je tiens à te remercier pour tes mots. Ce sont tous ces commentaires, qui lorsque je les lis, me conforte dans l’idée de continuer ce blog et me donne l’énergie suffisante pour continuer à prendre le temps d’écrire. ❤

      Prend bien soin de toi Lucie, ton message montre que tu as déjà fait une partie du chemin pour apprendre à prendre soin de toi.

      PS : Et pour la dermatite péri-orale, je ne sais pas si tu l'as encore, mais si tu appliques avec courage et à la lettre les conseilles donnés par Oleascence, tu vas voir les résultats sont spectaculaires et assez rapide (pour ce type de problème) !

      J'aime

  3. Coucou et merci pour ton joli message … Loin de moi l’idée de te mettre mal à l’aise avec ma demande…Je vais continuer ce long processus de lâcher prise épidermique ( et pas que d’ailleurs…) en m’inspirant des bonnes idées que tu préconises et consulter Maison d’or. Ma peau est déjà beaucoup plus calme et je crois qu’il me reste encore à apprendre la patience.
    Et ça ira forcement mieux.
    Mais, peut-être que dans un énième moment de désespoir, je te donnerai mon adresse mail pour consulter …
    Prends bien soin de toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce message est particulièrement positif pour toi-même! Il témoigne de la prise de recul que tu as pu mettre en place et d’un chemin qui tend vers la bienveillance envers soi-même! Et si désespoir il y a, je te transmettrais bien sûr les coordonnées de ce dermatologue pas comme les autres 🙂

      J'aime

  4. Bonjour,
    Je viens vers vous pour une précision jai depuis janvier une dermite péri orale qui apparemment ne se voit pas mais moi je la vois 😊. En effet je suis une adepte des soins de peau ce qui pourrait expliqué le trop plein avec choc émotionnel en prime. Depuis une semaine je suis les conseils dermato eau thermale et cicalfate pas plus. Ça a l’air d’avoir un peu marché mais en vous lisant je me dis autant tout arrêter. Cependant je continue à faire une crème sur le reste du visage non atteind car j’ai la peau qui me tiraille et j’habite dans un lieu très sec. Es ce judicieux d’après vous ? Où dois je tout arrêter ? (Ce qui je vous l’avoue me semble difficile)
    Merci d’avance
    Manon

    J'aime

    1. Bonjour Manon,

      Je ne suis pas dermatologue et parle uniquement de ma propre expérience. J’ai suivi les conseils que préconise Oleascence sur leur site et cela a réglé mon problème. A ce jour je n’ai jamais été confrontée à une récidive.
      Pour répondre à votre question j’ai continué à appliquer une crème de jour sur les zones non atteintes.
      Dans votre cas, puisque votre dermatologue vous a conseillé cicalfate, faites lui confiance, poursuivez votre traitement jusqu’au bout. Et si à la fin du traitement la dermatite n’a pas totalement disparue ou récidive vous pourrez toujours tester la diète de peau que j’ai pu expérimenter

      Bien à vous
      Myriam

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s